Mangez Okinawa !

okinawa-japan-mapOkinawa fait partie de l’archipel des Ryukyu, qui totalise 161 îles comprises entre le Japon et Taiwan. Qu’a-t-elle de si particulier ? Grâce à son régime alimentaire pauvre en calories, on n’y vieillit jamais.

Pour les touristes, les eaux turquoises de la mer de Chine, ses plages et ses vergers, en font un paradis sur terre. Pour les historiens, Okinawa évoque la plus grande bataille de la guerre du pacifique. Côté population, elle est l’île sur laquelle on trouve l’une des plus fortes, si ce n’est la plus forte concentration de centenaires ! Trois fois plus qu’en France. Nous sommes pourtant le deuxième pays au monde au niveau longévité. Notre espérance de vie étant de 83,6 ans chez les femmes et 76,7 pour les hommes. Quel est leur secret ? Le « Hara Hachi Bu ». Un principe très simple : manger environ 80% de ce que réclame son appétit. Et l’on ne se ressert jamais. Il semblerait que rester légèrement sur sa faim, est loin d’être frustrant et ne s’accompagne pas de grignotage… Sans compter qu’on mange nettement moins de calories. Un Okinawaïen en consomme 1 800, contre 2 300 pour un Français et 2 500 pour un Américain. C’est dans ces 500 et 700 calories quotidiennes en moins que se trouve la clé. N’oublions pas que la digestion entraîne l’apparition de radicaux libres, des molécules très réactives qui endommagent en permanence nos cellules et organes. D’où l’importance de manger moins. Attention ! Il ne s’agit pas de faire des régimes draconiens, des privations…

Manger moins, mais surtout mieux

Tous les nutritionnistes du monde ne cessent de le répéter : manger varié est gage de bonne santé. Chaque aliment apporte des éléments aussi différents qu’essentiels. En évitant ainsi un certain nombre de carences, on veille au bon fonctionnement de notre organisme. Comparez les deux pyramides alimentaires. Le socle du régime d’Okinawa est essentiellement constitué de légumes, de riz, de pâtes, de pain à base de céréales complètes, de produits issus du soja. Ensuite, viennent les fruits, les poissons maigres, volailles et viandes. Alors que le nôtre est principalement constitué de céréales et de féculents. Les fruits et les légumes arrivent en deuxième position, suivis des produits laitiers d’origine animale, puis des viandes, volaille, poissons et autres produits de la pêche. Question de culture ou d’économie ? Toujours est-il qu’à Okinawa, en mangeant des aliments riches en vitamines et minéraux, de densité calorique faible, on vit plus longtemps. Inspirez-vous en ! Mangez :okinawa-1

  • 7 à 13 portions par jour :

* de légumes : une petite poignée de salade, une courgette, une tomate moyenne ou cinq tomates cerises, 3 cuillères à soupe de légumes crus ou cuits…

* de féculents : un petit bol de céréales complètes, 3 cuillères à soupe de pâtes cuites ou de légumes secs, 2 de riz cuit ou d’orge crue, 1 de cerneaux de noix, 1 tranche moyenne de pain complet, 2 galettes de riz soufflé…

  • 2 à 4 portions par jour :
    • de fruits : 1 pomme, 1 poire, deux clémentines ou 2 prunes, une tranche d’ananas, de melon ; 100 g de fruits rouges ; 3 cuillères à soupe de fruits secs.
    • D’aliments riches en calcium : 1 yaourt ½ écrémé ; 2 cuillères à soupe d’algues ; 3 de cresson, de choux, brocoli.
  • 1 à 2 portions d’aliments riches en oméga 3 : 100g de poisson gras, 80 g de tofu, 1 cuillère à café d’huile de noix ou de colza
  • 7 portions par semaine de viandes, volaille ou œuf.
  • 3 portions maxi par semaine de sucreries…

Surtout buvez beaucoup d’eau, du thé vert ou noir. Non seulement vous vivrez mieux et plus longtemps, mais mincirez. L’indice de masse corporelle tourne autour de 20 contre 25 en France. N’attendez plus. Apprenez les bons réflexes alimentaires.

By Clarisse

Côté santé ?

Il évite 80% des maladies cardio-vasculaires et des accidents vasculaires cérébraux (AVC), 90% des diabètes de type II. Il prévient aussi certains cancers tels que celui du poumon, du côlon, du sein, de la prostate.

Les os sont plus solides. Selon l’OMS, les Okinawaïens se cassent deux fois moins le col du fémur.

Le cerveau étant en pleine forme. Il existe très peu de cas de maladie d’Alzheimer.

Les femmes vivent très bien leur ménopause. Les troubles ou les inconforts qui l’accompagnent restent mineurs. Finis les bouffées de chaleur, la baisse de libido, les changements d’humeur…

En générant peu de radicaux libres mais beaucoup d’oxydant, le vieillissement est ralenti. Avec des taux élevés d’hormones (œstrogène, progestérone, testostérone) et de DHEA, c’est l’éternelle « jeunesse ».

A LIRE :

« Le régime Okinawa. Passeport pour la longévité » de Anne Dufour et Laurence Wittner, Leduc.S Editions.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s