Les hommes aussi tiennent à leur peau

aftershaveDe plus en plus d’hommes soucieux de leur apparence n’hésitent plus à craquer sur les cosmétiques ou les soins en institut. Et c’est tant mieux! Gommages, masques, crèmes anti-rides, lotions bonne mine…ils n’ont plus peur de prend davantage soin d’eux.

Hier encore, l’homme, le vrai, n’avait besoin que d’un blaireau et d’un vieux bout de savon de Marseille dans la salle de bain. Souvenez-vous aussi du temps où il utilisait les crèmes de sa douce en cachette. Ou encore, celui où il les achetait en disant : «  ce n’est pas pour moi, c’est pour mon amie. » Aujourd’hui, cette époque est belle et bien révolue. Même si les produits pour homme existent depuis 1975 avec des pionniers comme Biotherm, Vichy ou Clinique, la révolution n’a eu lieu que tout récemment. Entre 1994 et 2004, le marché masculin a enregistré une croissance de 40%, pour atteindre un chiffre d’affaire de 671 494 milliers d’euros. Si on est encore loin des volumes de ventes réalisés par les soins féminins, on sent venir un phénomène bien réel.

Dans une société où l’image que l’on donne de soi est de plus en plus importante, le fameux « métrosexuel » (l’homme urbain, hétéro, ultra-soigné) est né. Influence du milieu gay, de la mode, de la pub ? Diktats de l’apparence, du jeunisme ? Culte du corps venu du sport, montée du narcissisme ? Nouvelle mentalité venue des 18-25 ans qui ont grandi dans l’univers féminin des cosmétiques et du soin ? Quelle que soit l’explication des sociologues, on assiste à la naissance d’un nouvel homme. Moins macho, il veut rester jeune, sportif, virile, tout en souhaitant une image raffinée. 87% des hommes soigneraient leur peau.

 Biologiquement différente

On s’en doutait, la peau des hommes n’est pas la même que celle des femmes. Question d’hormones. A l’âge de la puberté, l’influence des androgènes, plus importantes chez les garçons que chez les filles, fait toute la différence. Plus grosses et plus nombreuses, les glandes sébacées sécrètent davantage de sébum. Ce qui explique pourquoi la peau masculine a tendance à être grasse et sujette aux problèmes de brillance et de boutons. 20% plus épaisse, plus riche en fibres de collagène et plus élastique, le vieillissement cutané apparaît tardivement. Les rides se forment moins vite, mais elles sont plus brutales et se creusent plus. N’oublions pas aussi le rôle des hormones mâles dans la stimulation de la croissance du poil alors que les hormones femelles la limite. Certes le rythme de pousse varie selon les individus et les endroits du corps, mais la barbe nécessite un rasage quotidien. Une véritable agression pour la peau. En détruisant le film protecteur hydrolipidique et en abrasant les couches superficielles de l’épiderme, la peau se fragilise par le fameux « feu du rasoir », se dessèche et devient plus sensible aux agressions extérieures.

La toilette, pas seulement l’apanage des femmes

hommenettoyantsonvisageAux impuretés accumulées au cours de la journée, il convient d’ajouter une sécrétion de sébum suractivée due à l’influence de la testostérone, et des pores de la peau plus dilatés s’obstruant facilement. Résultat, c’est l’apparition de petits boutons, points noirs et autres comédons. Le nettoyage est un geste simple qui aide beaucoup à le garder sain. L’eau seule n’est vraiment pas suffisante contre la prolifération microbienne. D’où l’importance d’utiliser un savon qui laisse la peau propre et purifiée. Choisissez-en un adapté. Certains peuvent être parfois trop agressifs et altérer encore plus le film hydrolipidique. Préférez plutôt les pains dermatologiques. Ils sont sans risque d’irritation. Les gels ou les laits de toilette nettoient efficacement à condition de bien rincer à l’eau claire afin de retirer toutes les impuretés.

Pour retrouver un grain de peau serré et lisse, rien de tel qu’un gommage. Son action exfoliante élimine les souillures et les cellules mortes. Tout en favorisant le renouvellement cellulaire, il évite également aux poils de repousser sous la peau. Attention ! Pas question d’en faire un tous les jours. Une fois par semaine suffit. Pour les poils incarnés qui ne retrouvent toujours pas la porte de sortie, demandez conseil auprès de votre pharmacien. Il vous recommandera des crèmes atténuant ce phénomène, facilitant l’émergence du poil. Si la situation ne s’améliore pas, consultez un dermatologue. Il procédera à leur extraction. L’activité cellulaire devrait normalement lui garantir hydratation et tonicité.

Comment sauver sa peau ?

L’activité cellulaire devrait normalement lui garantir hydratation et tonicité. 46592913-1514205012Quotidiennement soumise à rude épreuve, elle perd de son eau, de sa tonicité, et se marque peu à peu. Raison suffisante pour l’hydrater par des soins enrichis en beurre de karité, en glycérol afin d’aider à la restauration du film hydrolipidique. Après tout, se tartiner à la montagne ou à la mer pour se protéger des rayons UV est bien entré dans les mœurs ! Pourquoi ne pas continuer une fois à la maison ? D’autant plus que les marques ont créé des lignes de soins aussi rapides à utiliser qu’efficaces. Passant en moyenne entre six et neuf minutes par jour dans la salle de bain, douche comprise, l’homme n’a pas les mêmes exigences que les femmes. Il veut des produits pénétrant vite, invisibles, ne brillant pas, frais, au parfum discret. Côté texture, il lui faut des consistances ultra-légères, non grasses qui ne collent pas. D’ou les nombreuses gammes de mono-produits, permettant en une simple application de calmer les irritations, d’hydrater la peau et de la restructurer.

…nourrir et rajeunir

looking-great-2-size-3Même si la peau des hommes vieillit plus tard, elle doit être hydratée correctement et quotidiennement, matin et soir. Certes, l’activité cellulaire permet de garantir à l’épiderme toutes ses qualités d’hydratation et d’élasticité, il est toutefois perpétuellement perturbé par des agressions asséchantes comme le rasage, le froid, l’eau calcaire, le stress, la pollution… Donnez lui à boire. Une fois que le processus de vieillissement est engagé, les rides apparaissent. Elles sont plus profondes, plus marquées. Crème de soin revitalisante, raffermissant correcteur de rides, baume confort anti-réaction… de nombreux produits dermo-cosmétiques aident à la reconstruction du film hydrolipidique. Si la peau tiraille, c’est signe qu’elle est mal hydratée. Pensez aussi aux sérums actifs ou aux masques apaisants et nourrissants. Là encore, les marques rivalisent de nouveautés.

Conditionner la peau au rasage

Le plus grand problème de peau chez l’homme c’est celui du rasage. A chaque passage, la lame du rasoir irrite l’épiderme, écorche la surface de la peau, créant un lieu privilégié pour le développement de germes tel que le staphylocoque doré. Sachant qu’une barbe c’est 6000 à 25000 poils qui peuvent pousser jusqu’à 0,40 mm par jour, soit 13 cm par an ! Sans compter qu’il faut en moyenne 15 passages de lame pour être rasé correctement…2204287_elinor-carucci-trunk-archive-photosenso_1000x625 On comprend mieux pourquoi les spécialistes en cosmétique font tout pour rendre ce geste quotidien agréable, rapide et sans faire de dégât sur la peau. Bref, un soin de beauté 3 en 1. Le premier but étant de préparer la peau au rasage. Le deuxième à faciliter la coupe du poil. Et le troisième à prévenir les irritations. 

Que l’on choisisse le rasoir électrique ou mécanique, la technique n’est pas anodine. Le principal objectif des produits de rasage est d’offrir un maximum de confort et une multitude de compétences. Les mousses et les gels font gonfler le poil. Les huiles pénètrent bien dans la peau, la laissant douce et hydratée. Il existe des produits spécifiques en fonction du type de peau et de barbe. Ceux pour peaux sensibles sont gorgés d’actifs apaisants et hydratants. D’autres « spéciale barbe dure » affaiblissent le poil, permettant à la lame de raser de plus près. Sans oublier les lotions « avant-rasage » utilisées pour redresser le poil et le durcir. A vous de faire le bon diagnostic. Pensez aussi à une mousse antibactérienne qui va empêcher la sortie de petits boutons.

Ensuite pour calmer le « feu », chouchoutez votre peau. Offrez-lui un après-rasage contenant des substances hydratantes, adoucissantes, cicatrisantes, anti-inflammatoires… Elle retrouvera souplesse et élasticité. Préférez les émulsions fluides et essuyez le surplus avec un mouchoir en papier.

mousse-a-raser-anti-boutonLes clés d’un rasage réussi

Au saut du lit, les poils sont repliés, en boule. Après le petit-déjeuner, lors de la digestion, le rythme cardiaque s’accélérant, la vascularisation devient plus importante. Le meilleur moment pour se raser, c’est juste après la douche. Avant d’appliquer le produit de rasage, humectez votre visage d’eau tiède. Les pores comme les follicules pileux seront bien dilatés, et le poil assoupli. Ensuite appliquez onctueusement la mousse ou le gel afin de faciliter et de mieux guider la lame. Il est recommandé de faire un passage en deux temps : le premier dans le sens du poil, le second à contre sens. Les deux séquences étant séparées d’une nouvelle application de mousse à raser. Commencez par les joues et le cou avant de vous attaquer au contour des lèvres et du menton. Plus dur, ce dernier endroit aura eu le temps de s’assouplir. Rincez le visage à grande eau pour éliminer les résidus de produit. Préférez la froide, elle favorise la vasoconstriction. Séchez correctement la peau, puis hydratez la.

By Clarisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s