Pourquoi est-il essentiel de protéger ses yeux au ski ?

Aux sports d’hiver, il est indispensable de porter des lunettes de soleil, pour se protéger des UV particulièrement nocifs en altitude. La neige réfléchit jusqu’à 80% des rayons lumineux et leur proportion augmente de 10% tous les 1 000 mètres d’altitude.

View of ski mask with mountain's reflectionVouloir skier sans lunettes pour éviter les marques et revenir avec un bronzage parfait est assurément une très mauvaise idée. Ceux qui s’y risqueraient s’en mordront les doigts… Et pourtant, malgré les nombreuses recommandations formulées notamment par l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (AsnaV), les Français sont encore majoritaires* – 49 % – à privilégier leur look lors de l’achat des lunettes solaires tandis que seuls 44 % s’intéressent à la qualité de protection de celles-ci. , même les jours de mauvais temps.

On ne le répétera jamais assez, exposer ses yeux aux rayons UV sans se protéger présente de vrais risques. Les dommages, parfois irréversibles, atteignent leur maximum à la montagne, au soleil d’hiver, y compris par temps couvert ! Les skieurs subissent la lumière éblouissante du soleil et celle reflétée par la neige

Smiling boy in ski suit on the snow

En situation de rayonnement intense, 30 minutes d’exposition aux UV peuvent suffire à provoquer une ophtalmie des neiges ! Sensation de brûlure, avec l’impression d’un corps étranger sous la paupière, puis larmoiement important, gêne à la lumière, l’ophtalmie des neiges est une affection spectaculaire de la cornée, souvent sans conséquence, qui contraindra néanmoins les imprudents à rester 48 heures dans le noir.

Des risques majeurs à plus long terme

Faut-il le rappeler, indépendamment du risque immédiat, les rayons UV peuvent occasionner des lésions à long terme. Ils s’attaquent à la cornée, provoquant des inflammations de type kératite, mais aussi au cristallin, pouvant accélérer l’apparition de cataractes, et à la rétine, participant ainsi au développement de la DMLA, première cause de basse vision, voire de cécité après 60 ans. Les études démontrent par ailleurs que les risques sont augmentés par une exposition cumulative, souvent commencée dès l’enfance.

Attention aux yeux des enfants !

Little skiers resting on a beautiful winter dayProtéger les enfants dès leur plus jeune âge est donc impératif. Et cela d’autant plus que leurs yeux sont beaucoup plus perméables aux UV : avant l’âge de 10 ans, le cristallin laisse en effet passer 75% des UV alors qu’après 25 ans, 10% seulement traversent le cristallin. Les enfants doivent donc être attentivement surveillés, en particulier aux sports d’hiver où ils retirent facilement leur masque ou leurs lunettes dès qu’ils quittent les pistes.

Pourquoi la neige accentue-t-elle les risques ?

La montagne est impitoyable, surtout pour les yeux en hiver. La neige réfléchit jusqu’à 80% des rayons lumineux, contre 20% pour la mer et 10% pour le sable. Cette forte réverbération est amplifiée par l’altitude, avec un rayonnement qui augmente de 10% tous les 1000 mètres. En montagne, par temps clair, la lumière bleue est également très présente, et l’on sait à présent que, dans une certaine longueur d’onde, ses effets peuvent être toxiques pour l’œil.

Comment bien choisir ses lunettes ou son masque?

Il est essentiel de s’assurer, de préférence auprès d’un opticien, du pouvoir filtrant des verres qui doivent :

  • s’opposer au passage des UV (les couper),
  • respecter les couleurs le plus fidèlement possible,
  • protéger les yeux des chocs et avoir une bonne qualité optique.

Si vous choisissez dans un magasin de sport, en grande distribution… vérifier a minima que les mentions « CE » + catégorie de protection de 0 à 4 soient bien gravées à l’intérieur de la branche.

Pour la montagne, les catégories 3 et 4 sont recommandées, sachant cependant qu’il est fortement déconseillé de conduire avec des lunettes de catégorie 4.

Les montures ont également leur importance car plus elles seront enveloppantes, mieux elles empêcheront les rayons nocifs d’atteindre les yeux latéralement.

Optez pour une monture ajustée.

Souple et épousant parfaitement la forme du visage par sa forme galbée. Tenant correctement sur la base du nez et derrière les oreilles.

La monture avec des élastiques de maintien est plus appropriée pour les enfants. Elle restera bien en place même en cas de chute. Et le masque reste particulièrement conseillé. 

 

* baromètre de la santé visuelle 2018 – OpinionWay pour l’AsnaV

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s