SPORTS D’ÉTÉ, ET SI ON S’Y METTAIT !

Comme on parle des sports d’hiver, il existe les sports d’été. Outdoor, bien sûr. Sur la plage, sur l’eau, dans les airs, en montagne, seul ou entre amis… Profitez-en pour trouver un terrain de jeu. L’été est le moment idéal pour découvrir de nouvelles activités sportives.

À la mer
  • Sur le sable

Le char à voile, comme dans une monoplace.

En position couchée, semi-couchée ou assise, la plage défile à vive allure. 187,8 km/h, c’est le record mondial détenu par un Américain. Si on arrive à bien manier l’engin, on peut atteindre 70 km/h. Il suffit de pousser le palonnier avec le pied gauche pour aller à droite. Et inversement. De tirer sur l’écoute de voile pour accélérer ou de la lâcher pour ralentir ou vous arrêter. Un peu comme avec un dériveur. Côté bobos, rien de bien méchant. Casque sur la tête, ils se résument à quelques bleus. www.ffcv.org

Le classe 8, la version plus récente

Egalement connu sous le nom de « Kite-Buggy », « Buggy » ou encore « Parakart », la forme la plus courante est le tricycle. Assis dans son char, les pieds posés sur les pédales de direction, le pilote évolue grâce à la traction d’un cerf-volant. Les bras orientent l’aile. Selon les vents et la maîtrise de l’engin, il peut dépasser les 70 km/h. Le départ d’un buggy, surtout pour des débutants, est conseillé dans une positon de faible traction. Sinon, le risque est d’être désarçonné, ou de perdre le contrôle du buggy sous le coup de l’accélération. Mieux vaut apprendre à maîtriser l’aile avant… www.ffcv.org

  • Sur l’eau

Le Stand Up Paddle, la tendance du moment

Vous avez dû voir de plus en plus de surfeurs toujours debout sur leur planche avec une pagaie dans les mains. Ce sont des adeptes du Stand Up Paddle, une très ancienne discipline du surf qui a vu le jour sur les plages de Waikiki, à Hawaii, dans les années 40. Sport à part entière, la pratique du SUP est également une alternative pour bon nombre de windsurfers et kitesurfers lorsque les éléments sont capricieux. Plus de 3 mètres de long, large d’environ 80 cm, il n’est pas compliqué de tenir dessus, à condition que la mer soit plate Une fois que l’on a pris ses marques, que l’on tient bien en équilibre, on peut monter à deux sur la même planche. http://www.surfingfrance.com

Le kitesurf, entre ciel et mer

Véritable challenge entre l’eau, le vent et l’espace, le kitesurf est un mélange de cerf-volant de traction et de surf. Planche de windsurf aux pieds, barre de contrôle en main, reliée à une aile par quatre fils longs de 30 à 40 mètres , le kitesurfeur s’offre des sauts aussi acrobatiques qu’aériens. A chaque vague, il s’envole toujours plus haut. Les sensations sont un mixte de glisse et de vol. Physiquement abordable et très complet, le kite reste un sport dangereux. Les principales causes ? La faute de barre ou la rafale de vent peuvent projeter le kitesurfeur sur le rivage ou les rochers. Soyez prudent, interrogez la météo, portez un casque. Surtout si vous débutez, faites appel à un moniteur expérimenté. Etant un sport imprévisible, il est vraiment déconseillé de se lancer dans un auto-apprentissage. www.ffvl.fr

  • Sous l’eau

La plongée, la palme de la relaxation

Vous adorez nager ? Pourquoi rester en surface et ne pas faire connaissance avec le monde du silence ? Bouteille sur le dos, détendeur dans la bouche, partez à la conquête des fonds sous-marins, des épaves, des paysages sous-marins. Explorez la faune aquatique. Toute personne qui rêve de plonger peut le faire. Il suffit de respecter deux règles fondamentales. La première, passer une visite médicale de préférence auprès d’un médecin agréé par la fédération française des études et des sports sous-marins. La seconde, d’être encadré par un professionnel. www.ffessm.fr

A la campagne
  • Le kayak en eaux vives, à l’assaut des rivières

Assis, jambes tendues vers l’avant et munis d’une pagaie, les kayakistes d’eaux vives franchissent des chutes d’eau, descendent des torrents, chassent les parcours inconnus. Au ras de l’eau les sensations de vitesse sont décuplées. Selon les catégories de rivières, il est tout à fait possible de simplement jouer avec les courants, de zigzaguer entre les rochers. Casque sur la tête et gilet de sauvetage sur le dos, le kayak demande une bonne technique et une excellente connaissance des lieux. www.ffck.org

  • Le cyclotourisme, le tourisme à vélo

Deuxième activité préférée des Français, juste derrière la marche, le vélo est un sport facile à pratiquer et accessible à tous. Il n’existe pas de profil particulier. Les grands comme les petits, les légers comme les « lourds », tout le monde peut se mettre aux joies de la bicyclette. A condition de savoir tenir l’équilibre ! Toute la richesse du cyclotourisme se retrouve dans la recherche d’horizons nouveaux. Plus de 90 voyages sont proposés annuellement dans le catalogue Séjours et Voyages de la fédération française de cyclotourisme. « Vélo sans frontières » informe sur toutes les latitudes et tous les hémisphères. http://www.ffct.org

À la montagne
  • La via ferrata, l’ivresse des cimes

Echelles ou marches métalliques ancrées dans la roche, ponts de singe, passerelles… tracent les itinéraires des randonnées verticales, jusque-là réservés à des grimpeurs émérites. L’idée : se déplacer en s’accrochant sur un câble appelé « ligne de vie ». Cette discipline fait le bonheur des amoureux du vide, sans les risques de l’alpinisme ou de l’escalade. Souvent sans échappatoire, les via ferrata demandent une certaine condition physique minimale, un pied sûr et un mental bien accroché. Il est conseillé d’être accompagné d’un guide de haute montagne. www.viaferrata.org

  • Le parapente, comme un oiseau

En plaine, grâce au vol treuillé, en bord de mer grâce aux brises marines… le parapente est un véritable planeur. Sa douceur, son aspect progressif, sa simplicité en font une discipline accessible à tous, même à ceux souffrant du vertige. Après une petite course d’élan, on se laisse porter par les airs à une moyenne de 40 km/h. Contrairement au parachutisme, nul besoin de faire le grand saut au moment précis où on vous en donne le signal. www.ffvl.fr

By Clarisse

Les montagnes proposent les cartes multi-activités…

Pour répondre aux nouvelles attentes de loisirs des vacanciers, les professionnels de la montagne lancent les cartes multi-activités d’été. Cette initiative, à l’instar des clubs haut de gamme, offre la possibilité de varier les plaisirs sans casser sa tirelire et de satisfaire les désirs de tous les vacanciers. En effet, ces forfaits ultra malins, valables pendant une période définie, donnent accès aux infrastructures comme les piscines, les parcs aventures, les terrains de tennis, les mini-golfs, les bowlings… et permettent d’effectuer de très nombreuses activités, accompagnées ou non de professionnels : randonnée, VTT, escalade, tir à l’arc, fitness, rafting etc. Ces forfaits permettent également d’emprunter, à moindre coût, les remontées mécaniques pour atteindre les sommets en deux temps trois mouvements et de profiter de la montagne sans effort du haut vers le bas, à pied ou en VTT !

Les cartes existent sous de multiples formes et leurs tarifs varient selon les loisirs auxquels elles donnent accès, leur durée de validité, etc. Qu’elles soient à 40 euros, à 20 euros, à 1 euro ou même offertes, les cartes multi-activités s’adaptent à toutes les envies. Le choix est vaste et convient à tous, adeptes de loisirs doux ou toniques : une initiative idéale pour les familles. En montagne, on ne manque pas d’idées pour bronzer différemment !

Pour retrouver toutes les offres et les bons plans des sites de montagne, rendez-vous sur : http://www.france-montagnes.com

Reproduction interdite – Copyright © clarissenenard.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s