DHUNE lance des ateliers de Capoeira pour les patients atteints de la Maladie de Parkinson

logo DHUNE VFLe centre d’excellence DHUNE pour les maladies neurodégénératives et le vieillissement, et l’association de patients France parkinson annoncent la création d’un atelier «Parkinson & Capoeira» pour les patients atteints de la Maladie de Parkinson, dont l’inauguration aura lieu le 08 février 2018 à 14h à la «Maison pour tous» de Marseille (Centre Fissiaux).

Les patients parkinsoniens, outre les troubles moteurs et de l’équilibre, éprouvent des troubles du timing. L’utilisation de repères auditifs rythmiques améliore leur motricité. Ils souffrent par ailleurs de troubles de l’élocution (dysarthrie) qui handicapent leur lien social et ils nécessitent des soins de kinésithérapie pour gérer au mieux leurs troubles de la marche, avec des exercices spécifiques et l’apprentissage de stratégies de mouvements.

La capoeira est art martial africano-brésilien qui associe musique, chant et danse. Contrairement à la capoeira acrobatique «de rue», les capoeira «angola» et «régionale», se pratiquent avec des mouvements plus codifiés, plus lents, et des postures effectuées avec équilibre et précision. Cette activité se pratique en groupe, en cercle, avec 2 personnes jouant au centre en alternance, tandis que les autres chantent et battent le rythme. L’interaction sociale est donc importante. C’est d’ailleurs l’un des fondements de la capoeira : l’accompagnement social.

L’ensemble de ces éléments suggère que la capoeira est un sport particulièrement adapté à la maladie de Parkinson comme thérapie non médicamenteuse.

DHUNE CAPOEIRA2

grodno, belarus – group of capoeira students with master teacher in ficag school in grodno, belarus  09, 2016

 
C’est ainsi que des séances hebdomadaires vont être mises en place, sous la tutelle d’un professeur agréé de l’Association Ginga Mundo, pour que patients comme accompagnants, apprennent les bases des mouvements de cet art martial ainsi que les chants, les instruments et de manière générale tous les aspects de la culture brésilienne liés à la Capoeira. La participation est gratuite avec adhésion nécessaire à l’association France Parkinson.
Pour lancer ces ateliers, DHUNE travaille aux côtés d’Aix Marseille Université (qui proposera des tests de motricité et de rythmicité afin de suivre l’amélioration des membres au fur et à mesure des séances) de l’association France Parkinson (qui s’occupera du recrutement des patients) de l’Assistance Publics Hôpitaux de Marseille et son pôle de neurosciences cliniques dirigé par le Professeur Jean Philippe Azulay (pour le suivi des patients) et également du Centre Fissiaux de Marseille (qui partagera ses locaux pour réaliser cette activité pendant plusieurs semaines).
Il s’agit d’un projet important pour DHUNE dont la mission est de proposer des solutions médicamenteuses pour les maladies neurodégénératives et également d’innover avec des thérapies non médicamenteuses tout autant primordiales pour les patients parkinsoniens.

DHUNE

DHU pour les soins, la recherche et l’enseignement hospitalo-universitaire
N pour les maladies neurodégénératives et le vieillissement
E pour Euro-Méditerranée

 

Filière d’excellence sur les neurosciences associant 4 institutions, 5 pôles hospitaliers, plus de 100 chercheurs, 18 partenaires industriels, 2 sociétés pharmaceutiques internationales, 5 associations de patients et 3 prestigieuses universités étrangères,
DHUNE est un programme de recherche ambitieux sur les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) dite Charcot, Sclérose en Plaques) avec une approche pluridisciplinaire inédite, porteur de beaucoup d’espoirs pour les malades et leur entourage.
Abordant la maladie différemment, établissant des passerelles entre la recherche clinique et pré clinique, impliquant à la fois les différents pôles hospitaliers (gérontologie, neurologie, psychiatrie, imagerie, biologie) et les équipes de recherche académique, les patients, les industriels du secteur, et l’éducation, DHUNE a pour objectif d’aboutir à des découvertes sur la motricité, la cognition, la vie quotidienne des patients atteints de maladies neurodégénératives et d’obtenir des avancées plus rapides sur ces maladies d’ici 5 ans.
Le centre DHUNE fait partie des 7 centres français à avoir été labellisés par AVIESAN (Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé), comme centre d’excellence au sein du réseau «Centres of Excellence in Neurodegeneration » (CoEN) en Europe et au Canada. DHUNE est par ailleurs labellisé comme FHU (Fédération Hospitalo Universitaire) dans le cadre du plan 2014-2019 sur les maladies neurodégénératives.
Plus d’informations sur www.dhune.org
Ce programme a bénéficié d’une aide du gouvernement français, gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du projet Investissements d’Avenir A*MIDEX portant la référence n°ANR-11-IDEX-0001-02

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s