L’électrostimulations : simple gadget ou réels avantages ?

La musculation à coups d’impulsions électriques à bien changé depuis les télé-achats des années 90. Aujourd’hui, elle est un peu partout fleurissante. Comment fonctionne l’électrostimulation ? Comment doit-on s’en servir ? Est-ce vraiment efficace ? Explications.

À en croire les publicités diffusées lors des émissions de téléachats, l’appareil d’électrostimulation est LA clé pour obtenir un corps de rêve, sans effectuer d’efforts particuliers. Sauf que l’on vous présente de magnifiques  créatures avec des électrodes posés sur des abdominaux déjà en forme de carrés de chocolat. Alors? Est-ce de la poudre aux yeux ou ces appareils fonctionnent vraiment? La réponse est non, ce n’est pas de la poudre de perlimpinpin. Ce n’est pas un hasard si beaucoup de kinésithérapeutes utilisent l’électrostimulation dans certains protocoles de rééducation pour accompagner leurs patients. Et ce n’est pas un hasard non plus si les sportifs de haut niveau l’intègrent dans leur programme d’entraînement.

Un accessoire complémentaire

©Clarisse Nénard
Myha Bodytec – Action Sport

Pour être parmi les meilleurs, monter sur la plus haute marche du podium, enchaîner les victoires et les records, les sportifs de haut niveau doivent développer des qualités mentales et physiques répondant à une certaine exigence. Pour y parvenir le volume et les charges d’entraînement ne cessent d’augmenter. L’électrostimulation présente des avantages qui en font une méthode complémentaire et non négligeable sur la masse musculaire, la force et la récupération.

Son principe?

Stimuler les fibres nerveuses entourant les muscles à la surface de la peau au moyen d’électrodes par des impulsions électriques brèves et contrôlées. Même si ces appareils de plus en plus innovants constituent une alternative intéressante au travail classique et permettent de gagner du temps, ils ne remplacent en aucun cas la pratique sportive.

Je me muscle en restant au fond du canapé devant la télévision?

NON. Si vous pensez obtenir des résultats rapides sans effort, vous vous leurrez. Un travail musculaire efficace demande un minimum d’investissement et d’abnégation. La technique est vraiment désagréable. Il faut surmonter certains inconforts. Une vraie séance d’électrostimulation est éprouvante nerveusement et psychologiquement.

Dois-je contracter mes muscles?

OUI. La sommation électrique que vous recevez au début avertit l’arrivée de la charge à pleine puissance. À cet instant, vous devez contracter le muscle que vous travaillez. En visualisant la zone à travailler, on schématise mentalement la conduction nerveuse. L’électrostimulation ne fera qu’améliorer la contraction volontaire que vous aurez activée vous même. Il est impossible de lire ou de regarder une série TV. Si vous y parvenez, c’est que vous n’avez rien compris à l’électrostimulation, que vous ne possédez pas les programmes adaptés ou le bon appareil.

©Compex

La taille des électrodes et leur positionnement sont-ils des facteurs déterminants?

OUI et NON. Même si ce n’est pas au millimètre près, respectez la dimension et les localisations précises indiquées dans les manuels livrés avec l’appareil.

Les quadriceps comme les grands dorsaux nécessitent des électrodes plus larges et plus grosses que pour les biceps. Sur les muscles, il y a des points moteurs permettant d’avoir un regroupement maximal de fibres. Grâce au stylet digital de l’électrostimulateur Mi de Compex, il est possible de localiser avec précision le point de rassemblement le plus important.

L’électrostimulation peut-elle me permettre de prendre en masse?

OUI. Les résultats dépendent de la manière dont vous allez l’utiliser et votre capacité à supporter la puissance des impulsions électriques. Si vous êtes capable de serrer les dents, de monter très haut en intensité et d’avoir d’énormes contractions.

Quoi qu’il en soit, vous prendrez en masse jusqu’à un certain seuil. L’électrostimulation ne peut pas tout faire. À un moment donné, vous devrez la coupler avec un entraînement de musculation pur et dur, dont le but est l’hypertrophie. Ce n’est qu’après qu’il convient d’ajouter de l’électrostimulation.

L’électrostimulation est-elle plus efficace qu’une séance de musculation classique?

©Slendertone Connect ABS

OUI et NON. Tout dépend du groupe musculaire et du type d’électrostimulation. Toutefois, elle permet d’imposer d’énormes volumes de travail. Dans l’exercice volontaire, le cerveau envoie ses commandes aux muscles. Il est aussi le premier à intervenir au niveau de la fatigue, ce que nous appelons la fatigue centrale. Cette dernière, que vous courriez, pédaliez ou souleviez des poids, intervient bien avant celle musculaire. Avec l’électrostimulation, vous le court-circuitez. Vous allez ainsi nettement plus loin dans votre séance.

En fonction de votre schématisation mentale, l’organisme va se mettre en position pour faire de la masse, de la force, de la puissance ou encore de l’endurance. Une notion psychologique entre en jeu.

Une séance d’électrostimulation plus rapide qu’une séance de muscu?

OUI. Selon son fabricant, une séance d’électrostimulation dure entre 20 et 30 minutes. Alors que de manière traditionnelle, une séance de force exige 45 minutes à 1heure et une d’hypertrophie demande 1h30.

Associer une stimulation musculaire volontaire et passive équivaut à deux séances d’entraînement en une seule.

OUI et NON. Ce n’est du 2 en 1, mais cette ce combo améliore la contraction musculaire et la conduction nerveuse parce qu’il y aura déjà eu une commande active arrivée au niveau du cerveau. Si cette dernière recrute à peu près 70% des fibres nerveuses, avec l’électrostimulation vous rajoutez 10 à 20 points de plus. De 70, vous passez ainsi à environ 90%.

Si la combinaison des deux a le vent en poupe, restez prudent et extrêmement progressif. Si vous en faites trop, vous aurez des courbatures phénoménales. Si vous êtes en fin de progression, elle ouvre des perspectives intéressantes. En entraînement sportif, vous progressez relativement vite. Mais plus vous avancez dans le temps, moins le progrès est rapide. En stimulant toujours de la même manière l’organisme, il s’habitue. Introduire une nouvelle forme de sollicitation permet de franchir ce plateau.

L’électrostimulation peut-elle remplacer une séance de sport?

NON. Lors d’une activité physique un grand nombre de muscles sont sollicités. Sans compter que vous développez vos capacités cardiovasculaires, pulmonaires, respiratoires… L’électrostimulation est une technique 1OO% musculaire. Elle cible un muscle ou un groupe musculaire. C’est pourquoi elle reste complémentaire à une activité sportive.

©Slendertone Bottom

En rien elle ne supplée une séance de musculation proprement dite qui met en route un ensemble de systèmes : cardiovasculaire, hormonal, consommation des aliments ingérés ou encore la visualisation du schéma moteur des muscles sollicités, de la concentration…

Efficace contre les poignets d’amour, les petits bidons et la cellulite?

NON. Certes, toute contraction musculaire dépense un peu d’énergie. De là à faire maigrir, c’est autre chose. Avec l’électrostimulation, la dépense calorique est minime. Elle est localisée sur un ou deux muscles. Vous brûlerez moins en stimulant vos deux cuisses qu’en marchant. Côté abdos, vous obtiendrez un effet visible sur votre tour de taille mais pas sur la balance. Vous arriverez à resserrer d’un ou deux crans la ceinture musculaire.

Rien ne vaut une activité physique régulière couplée à une bonne alimentation. L’important est de brûler plus que ce que l’on consomme. D’où l’intérêt de rééquilibrer, voir de changer radicalement votre manière de vous nourrir.

L’électrostimulation favorise-t-elle ma récupération après un très gros effort, une compétition..?

OUI. Elle facilite et accélère la récupération musculaire. Le programme de récupération active, d’une durée d’environ 25 minutes, va balayer trois effets:

  • En augmentant la circulation sanguine, elle draine et élimine les toxines dans les muscles.
  • Elle agit directement sur la douleur en stimulant le mécanisme endorphinique avec certaines fibres nerveuses.
  • Avec son effet décontracturant, elle va relâcher la tension musculaire.

La contraction et le relâchement des muscles servent et détendent les veines et les artères. Ce mécanisme de pompe va chasser et drainer les déchets accumulés. Contrairement à ce que l’on a pu penser, le lactate n’est pas un « poison ». Fabriqué lors de l’effort, il est généralement consommé par les muscles périphériques, le myocarde est un grand consommateur d’acide lactique. Avec la dégradation du glucose, la glycolyse, ces lactates vont être réincorporés et réutilisés en énergie, en carburant. Quant aux courbatures, certains courants vont « réinitialiser » et « réaligner » les fibres musculaires. En même temps, les muscles vont libérer des endorphines aux effets myorelaxants.

L’électrostimulation aide-t-elle a guérir plus vite lors d’une blessure?

©Bluentens

OUI. Ne l’oublions pas l’électrostimulation a d’abord été développée dans le domaine médical, notamment en rééducation et chez les kinésithérapeutes, avant d’être utilisée chez des personnes saines et les sportifs. Dans certains appareils grands publics, il y a des programmes pour les tendinites et autres petits bobos. Attention! En cas de blessure plus sérieuse, consultez consultez un professionnel de santé. Non seulement il posera un premier diagnostic mais il vous conseillera sur ce que vous pouvez faire ou ne pas faire.

Quand on se blesse, le corps se met en mode sécurité. Il va isoler la région lésée en bloquant toute émission de contraction volontaire afin de protéger le muscle, l’os…. Après l’immobilisation d’un membre ou d’une articulation pendant un certain temps, vous n’avez plus de contrôle nerveux actif. C’est pourquoi il faut réinitialiser la commande nerveuse, re-schématiser la conduction de ces fibres. L’électrostimulation évite surtout la fonte musculaire mais ne va en rien relancer l’ordre au niveau du système nerveux central. Il n’y a que vous qui puissiez le faire en accomplissant une contraction volontaire. L’électrostimulation va vous épauler mais seulement après accord du médecin.

Alors? Vous êtes toujours septique?

By Clarisse

Toute Reproduction interdite – Copyright © clarissenenard.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s