J’ai une thérapie, elle s’appelle sport!!!

Nous savons que l’activité physique développe la tonicité musculaire et la densité osseuse, améliore la circulation sanguine, régule la tension, décrasse les poumons, fait baisser le taux de sucre, augmente les dépenses énergétique, stimule le système immunitaire… Savez-vous aussi qu’elle joue sur le mental, le moral, l’anxiété, le stress…?  Sports dits d’endurance, sport co, arts martiaux, boxe, arts internes, yoga, méditation, sophrologie, danse… À vous de trouver votre alternative!

Les sports dits d’endurance pour retrouver la pêche!

CLARISSE NENARD 2Le sport a aussi  un effet euphorisant. A tel point que certains joggeurs ou sportifs de haut niveau, qui, après un effort long et intense, parlent de grâce, de flottement. Ce que les entraîneurs appellent communément « l’extase du coureur ». Le sport joue sur les neurotransmetteurs soit en augmentant le nombre de récepteur, soit en augmentant leur quantité circulante. On ressent une sensation de bien-être. Le sport agit par le même mécanisme que tous les nouveaux psychotropes : dopaminergiques et séroténergiques.

Une fois libérées par le cerveau, plus précisément par l’hypothalamus et l’hypophyse, ces morphines endogènes (produites par l’organisme) se dispersent dans le sang, les tissus de l’organisme et le système nerveux central. Avec sa structure moléculaire proche de celle des opiacés, les endorphines atténuent la douleur, réduisent le stress, contrôlent la respiration ainsi que le transit gastro-intestinal, procurent une sensation de plaisir, CLARISE NÉNARD OSIRISl’euphorie, et le sommeil. Pourquoi hésiter à se mettre ou se remettre au sport, lorsqu’on sait aussi que sa quantité peut atteindre cinq fois celle de repos, seulement après 30 à 45 minutes d’effort ? Sans compter que d’autres chercheurs ont démontré à l’aide d’un électroencéphalogramme (mesure de l’activité du cerveau) que certains sports tels que la marche, la natation, la course à pied, ou encore le roller, augmentent l’activité des ondes alpha dans le cerveau. A ce rythme, qui oscille entre 7 et 14 cycles par seconde, les deux hémisphères du cerveau arrivent à fonctionner ensemble dans une harmonie parfaite. D’où une meilleure concentration et mémoire, gestion des états de stress et émotionnels, un contrôle conscient du fonctionnement de notre corps, de nos organes et de nos réactions physiologiques, une prise de contrôle de nos habitudes, surtout celles que l’on désire changer afin d’en créer de nouvelles plus positives et salutaires pour notre vie.CLARISSE NÉNARD 5

Jogging, vélo, marche, natation, roller, aviron, ski de fond, raquettes, les activités en salle de type cardio-training (rameur, tapis de course ou de marche, steppeur, elliptique…) sont les solutions idéales pour stimuler la sécrétion des endorphines et augmenter les ondes alphas. Les cours d’aérobic, de step, de cycling ne sont pas en reste non plus. Tout comme le football, le basket, le volley, le handball qui sont des sports à efforts fractionnés, ce que les sportifs appellent l’« interval trainning ». Mais pour diminuer l’anxiété, il ne suffit pas de courir. L’intensité de l’exercice a son importance. Selon de nombreuses expériences menées par des chercheurs en médecine du sport, la réduction de l’anxiété serait effective en pratiquant une activité physique modérée, à 70% de la fréquence cardiaque maximale, sur une durée de vingt minutes. Et plus le sujet est régulier, moins il est sujet à l’anxiété et au stress.

Les sports de combat pour se maîtriser

Devenir Jackie Chan ou Bruce Lee demande des années de pratique assidue. Deux à trois séances par semaine, de manière régulière, suffisent pour bénéficier des bienfaits de ces arts tant au niveau du physique que du mental. Karaté, judo, taekwondo, aïkido, kendo, kung-fu, viet-vo-doa, capoiera, jodo, hapkido… Les arts martiaux font de plus en plus d’adeptes en France. Il faut dire que non seulement toutes ces disciplines permettent de CLARISSE NÉNARD MMFITsortir des traditionnelles salles de remise en forme, mais elles sont très complètes. Tout en apprenant de beaux enchaînements, on travaille la souplesse, on raffermie son corps. Abdominaux, fessiers, jambes, bras… tous les muscles et les articulations sont sollicités. Le fait de sautiller en permanence ainsi que les efforts brefs et répétés renforcent également l’appareil cardio-vasculaire. A cette caractéristique esthétique, ajoutons aussi le côté self-défense. Un sentiment d’insécurité, l’envie d’apprendre à se défendre… font aussi partie des éléments qui poussent à pratiquer les arts martiaux. Il n’y a rien de tel que quelques prises ou techniques bien maîtrisées et bien placées pour déstabiliser ou contrer un agresseur.

Attention ! Les arts martiaux n’ont pas comme objectif premier de vaincre, de blesser ou de faire mal à son adversaire. Ils sont le plus souvent une école enseignant à la fois une technique de combat, la connaissance de son corps et la maîtrise de soi. Pas question d’effectuer les mouvements et leurs enchaînements n’importe comment au risque se luxer un poignet, une épaule ou une hanche. A l’entraînement, les coups ne sont pas portés. On doit rechercher le meilleur contrôle de soi pour une parfaite exécution du geste, ainsi qu’une efficacité dans le placement, l’évaluation de la distance, la précisions des coups, l’économie des forces. « Le suffixe « do » du judo comme du taekwondo signifie la voie. Un chemin autour duquel on apprend à mieux se connaître, à comprendre ainsi qu’à accepter ses émotions… Non seulement cet apprentissage est fondamental lors d’un combat, mais il aide à mieux appréhender les difficultés dans la vie de tous les jours. Ils permettent aux enfants introvertis de libérer leur personnalité et de prendre confiance en eux.

La boxe comme défouloirCLARISSE NÉNARD BOXE ANGLAISE

Anglaise, française, thaï…. la boxe n’est pas un simple sport olympique. C’est un excellent moyen de sortir de son quotidien, d’évacuer le stress. Un super exutoire. Mieux vaut imaginer la tête de votre ennemi, de la personne qui vous énerve et que vous voulez réduire en bouillie sur un sac de frappe ou sur les pattes d’ours de l’entraîneur. Essayez ça fait un bien fou! Lorsque l’on engage un mouvement en boxe, ce mouvement va déclencher dans la tête une association entre le fait de se défouler et l’émotion ressentie. L’organisme va produire une biochimie positive et développer un certain équilibre entre le corps et l’esprit. L’activité a alors un effet sur le quotidien. Les obstacles qui peuvent se présenter deviendront plus faciles à surmonter. Sans compter que l’école de la boxe intègre ces valeurs dont tout le monde parle aujourd’hui: citoyenneté, éducation et respect d’autrui. 

Laquelle choisir? La boxe anglaise est la plus connu, utilise uniquement les poings. La française permet de donner à son adversaire des coups de poings également avec pieds. La boxe thaï sollicite toutes les parties du corps puisque tous les coups y sont permis. La boxe américaine ou full contact est un sport particulièrement physique car il faut sans cesse lever les jambes au-dessus de la ceinture.

Vous avez du mal à fixer votre attention?CLARISSE NÉNARD TENNIS

Mettez-vous au tennis ou au tennis de table. Pour rattraper la balle, dont la trajectoire n’est jamais la même, mieux vaut rester très concentré. L’adversaire, l’enjeu, les conditions évoluant, ces sports demandent une grande faculté d’adaptation et sans cesse d’ajuster sa position afin de ne pas laisser passer la balle.

Le golf comme le tir à l’arc sont aussi recommandés pour les distraits. Envoyer la petite balle blanche dans le trou ou la flèche en pleine cible, demande précision, concentration, coordination, calme, application et maîtrise du geste.

Sport emblématique de l’époque chevaleresque, l’escrime est une discipline aussi complète qu’exigeante. Selon l’arme choisie, on développe plus ou moins certaines qualités. Le sabre est une arme explosive. Les touches sont très rapides. En épée, c’est l’inverse. Les touches durent plus longtemps, ce qui demande de l’endurance. Quant au fleuret, il se situe à peu près entre les deux en terme de capacités et non pas au niveau technique. L’escrime est en quelque sorte un jeu. Non seulement, il faut savoir comment construire une touche, mais aussi comment la marquer. Ce côté tactique, en plus de la technique et du physique, en fait un sport d’une grande richesse. On ne se contente pas d’y réfléchir à l’entraînement. L’escrime aide aussi à se maîtriser, à contrôler ses émotions. Qu’on ne soit pas d’accord avec un arbitre, qu’on soit déçu par une touche… pas question de se laisser emporter ou ébranler. On ne peut compter que sur soi-même pour obtenir des résultats. » Une excellente école pour garder la tête froide dans le feu de l’action, de résister à une pression extérieure, de lutter contre le stress, ou encore d’harmoniser le corps et l’esprit.

Les sports-co pour conserver une certaine cohésion

Football, rugby, volley, hand… ces sports collectifs ont une grande et même particularité:29357166_10211950426617747_6898188828561899520_n l’idée de partage et d’entraide. On se donne à fond non seulement pour soi-même mais aussi pour les autres. La devise de ces « sports co » pourrait être celle des Trois Mousquetaires : « un pour tous, tous pour un ». D’autant plus qu’il n’y a pas de victoire sans esprit de corps, sans attaquants, sans défenseurs et sans gardiens de but. L’association des qualités physiques et mentales individuelles crée un collectif. L’objectif étant de se partager les actions pour s’opposer et faire bloque devant un ou plusieurs adversaires. Lutter pour la possession d’un ballon et la domination du terrain n’est pas de tout repos. Le passage du statut d’attaquant à celui de défenseur, les incertitudes liées aux temps d’action-réactions des joueurs demandent une certaine cohésion entre chaque membre de l’équipe et un enchaînement de passes variées. 

Les sports de ballon sont une excellente discipline pour développer les qualités psychomotrices, permettre de s’épanouir, de se mesurer aux autres et à soi-même. Le tout, bien évidement, dans le plus total respect des règles et du fair play. Ce qui suppose parfois une bonne dose de self-contrôle. Même si le contact physique avec l’adversaire est initialement interdit, il n’en demeure pas moins omniprésent et souvent rude. Il faut montrer à l’adversaire sa domination, lui faire peur. Se dire : c’est moi qui vait gagner le combat. C’est moi la plus forte… Tout se lit dans les yeux. Le principal est d’en vouloir, ne jamais baisser les bras. Malgré les difficultés rencontrées, il faut aller jusqu’au bout de soi-même

Gardez l’équilibre avec 

CLARISSE NENARD 4Le yoga pour réharmoniser le corps et l’esprit. Parce qu’il aide à mieux respirer, à prendre conscience de son corps et à se relaxer, le yoga apaise. Du plus physique au plus spirituel, il existe une quarantaine de styles. L’asthanga en est la forme la plus courante dans laquelle se combinent respiration, souplesse, force, stabilité et travail de posture. Se concentrer sur une inspiration et une expiration lente et profonde n’a l’air de rien, mais ça demande énormément de concentration. Petit à petit l’esprit s’apaise et le corps se renforce. Avec une pratique régulière, vous gagnerez en sérénité et en énergie positive.

Le Tai Chi Chuan pour canaliser l’énergie. Si vous recherchez le calme intérieur, cet art interne vous aidera à retrouver la voie de l’apaisement grâce à la relaxation en mouvement et à la concentration. Les enchaînements de mouvements répondent à trois principes : lenteur, continuité et régularité. Chacun d’entre eux se développe autour du bassin et se base sur le déplacement constant du poids du corps en cercle, sur des jambes pliées. L’objectif est d’harmoniser le corps et l’esprit pour qu’ils ne fassent plus qu’un.

Le Qi Gong pour libérer l’énergie. Longtemps méconnu, non seulement il entretient la santé en améliorant la libre circulation de l’énergie, mais harmonise. Les gestes souples, aussi lents que précis, assouplissent le corps et lèvent les blocages. Tout doucement, les exercices respiratoires, les mouvements, les postures, les automassages de points d’acupuncture aident à soulager les effets du stress et à digérer les choses qui étaient restées coincées au travers de la gorge ou sur l’estomac.

Le reiki pour canaliser et rééquilibrer l’énergie. C’est le praticien qui travaille en imposant ses mains à quelques centimètres au-dessus de vous. Sans toucher, ni même effleurer, il parcourt le corps de la tête au pied, il s’arrête là où il perçoit des tensions. Le Reiki Traditionnel aide au mieux-être de tous ceux et celles qui souffrent de stress, d’anxiété, d’insomnie, de déprime, de troubles émotionnels ou psychosomatiques. Plus détendu et plus calme, les blocages se dénouent. Même si la plus part des consultants viennent pour libérer leurs émotions ou tensions accumulées, la grande force du Reiki est de redonner vie à cette énergie que nous possédons déjà.

CLARISSE NÉNARD YOGAApprenez à lâcher prise

Le watsu pour s’abandonner Plongez votre corps stressé dans une eau à 34 °C. Laissez-le se faire porter, bercer, étirer et masser par un praticien bienveillant. Dans ce véritable ballet aquatique, la colonne vertébrale, le bassin, les membres libèrent leurs tensions et découvrent une autre dimension. La chaleur, l’eau, les mouvements fluides en apesanteur présentent une analogie avec le liquide matriciel et permettent de revivre un sentiment d’unité. 30 ou 45 minutes plus tard, vous ressortez totalement détendu.

La cohérence cardiaque pour la paix du coeur. Le cœur n’est pas seulement un muscle. Avec cette méthode, vous apprenez à contrôler progressivement votre rythme cardiaque par la respiration. En stabilisant de manière presque réflexe les battements du cœur, vous envoyez un signal, un leurre au cerveau. Avec des alternances parasympathiques et sympathiques cohérentes, vous lui faites croire qu’émotionnellement tout va bien et qu’il peut mettre les compteurs à zéro. Le cerveau rassuré, vous sentez à nouveau bien et calme.

La relaxation plus qu’une simple détente. Dans la technique progressive de Jacobson, on apprend à repérer les tensions et à les éliminer grâce à des exercices agissant sur les muscles : contraction-décontraction. Par cette prise de conscience de toutes les parties du corps, on entre dans un état de relaxation. On s’abandonne petit à petit, jusqu’au lâcher-prise. Dans cet état de détente neuromusculmaire, la tension artérielle et la fréquence respiratoire diminuent. La sécrétion d’adrénaline et de cortisol, les hormones du stress, baisse. Alors que celle du « bonheur », l’endorphine augmente. D’ou la sensation de bien-être total. Pourquoi ne pas s’y mettre et l’intégrer dans sa vie de tous les jours.thumbnail_25ED319B-6D50-4C25-A175-AF2A071731EC

La méditation une voie à découvrir ou à redécouvrir pour retrouver sérénité. Et parce que c’est le meilleur moyen pour faire le vide en soi, chasser les mauvaises pensées ou celles qui obsèdent, afin de prendre du recul. En se focalisant sur l’instant présent, on oublie les soucis. On atteint un état mental à la fois calme et éveillé. Cet instant de silence intérieur est un véritable moment privilégié durant lequel vous serez envahie par un sentiment de paix. Il existe plusieurs formes de méditation. Celle en position assise consiste à contrôler sa respiration et à se concentrer sur les sensations physiques. Quant à la méditation dynamique, elle s’effectue debout. On respire profondément et vigoureusement par le nez sans suivre de rythme particulier, tout en laissant son corps bouger comme bon lui semble.

Dansez pour vous laisser aller…

Si vous aimez vous déhancher ou que vous avez le rythme dans la peau… lâchez-vous! Souvent perçue comme une activité artistique, la danse est plus qu’un art, un préliminaire à l’amour, un moyen de s’identifier à l’autre et de s’en distinguer ou encore un fabuleux exutoire… On est libéré de toute notion de mouvements justes ou faux, seul compte pour lui l’abandon à sa propre énergie vitale. En dansant de manière spontanée, on renoue avec soi par l’intermédiaire de son corps. On disparait dans la danse. Il n’y a plus d’égo.On s’ouvre vers un tempo universel, de paix, de bonheur, de plaisir…

By Clarisse

 ©Tout Droit Réservé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s