Croquez le sport à pleines dents

Sportifs de haut niveau ou amateurs prenez soin de vos dents. La santé bucco-dentaire a un impact sur vos chances de performances sportives… 

thumbnail_IMG_9150Aujourd’hui, aucune étude scientifique prouve le lien entre caries et tendinites. Toutefois, une chose est sûre, les dents sont richement vascularisées. Par conséquent, elles sont « reliées » à tous nos organes. Quand on sait que l’endocardite d’Osler, les conjonctivites ou encore les phlébites peuvent venir d’affections dentaires. Que ces dernières peuvent intervenir à distance dans les systèmes circulatoire, urinaire, digestif… Mieux vaut avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Négliger ses dents, c’est s’exposer à des maux pouvant se répercuter sur les muscles, les tendons, et les articulations.

Les problèmes dentaires favorisent-ils les tendinites ?

Certes, ce n’est pas le problème dentaire qui crée la tendinite ou les myalgies. Toutefois, il peut empêcher  la bonne cicatrisation. Selon les explications du Docteur Sophie Cantamessa, chirurgien dentiste à l’Institut National de Football de Clairefontaine depuis 1997,  « une grosse carie provoque un saignement de la gencive, entraînant une gingivite. Lors de parodontites, beaucoup de marqueurs inflammatoires circulent entre la cavité buccale et les zones lésées. Les leucocytes et les cellules non leucocytaires communiquent entre elles par l’intermédiaire des cytokines. Parmi ces petites molécules, il y a les interleukines, des protéines naturelles produites par le système immunitaire. »

vignette-focus Attention! Que l’on soit bien clair!

Les infections dentaires ne créent pas la tendinite. Ce sont les marqueurs inflammatoires qui empêchent la bonne cicatrisation du muscle ou du tendon. « Nous nous sommes rendus compte que les marqueurs des tendinopathies et ceux de la maladie parodontale étaient les mêmes : les linterleukines IL1-Bêta, IL-6 et TNF-Alpha. Ainsi, si on en a toujours dans la cavité buccale, ils reviennent via le sang et se mettent au niveau de la blessure encore fragile, précise Sophie Cantamessa. Ils l’entretiennent. On a donc une auto-réalimentation de ces marqueurs inflammatoires entre le tendon blessé et la gencive. »

Quand le système immunitaire diminue…

carie-etape-1Généralement latentes, les affections dentaires se manifestent lorsque l’organisme est fortement sollicité, soumis à un stress… Ce n’est pas pour vous embêter que vos parents vous rabâchent dès le plus jeune âge de vous brosser les dents après chaque repas. Une mauvaise hygiène, la consommation excessive de sucre et, c’est la carie assurée. Une porte d’entrée dans l’organisme pour les bactéries qui se multiplient avec la plaque dentaire, ce film gluant blanchâtre. N’oubliez pas que si vous la laissez pour compte, après avoir détruit l’émail, elle atteindra l’ivoire puis la racine richement vascularisée. 

Les problèmes occlusales peuvent aussi empoisonner la vie des sportifs!

Le cluching (serrer les mâchoires), bruxisme (grincement de dents) et autre extraction de dent mènent à des changements de l’occlusion, des mauvaises postures, des gingivites, des fissures et des fractures ou encore des érosions de l’émail… L’orthodontie n’a pas1 pour simple et unique but, l’esthétisme. L’un de ses objectifs est de rétablir les déséquilibres de la mâchoire afin d’obtenir le meilleur aplomb de l’ensemble du squelette pour optimiser les performances. « Dans certaines disciplines comme le tir à l’arc, ils sont très à cheval sur l’occlusion. Avec un meilleur maintien postural, grâce au port de gouttière, les tirs sont plus performants. Idem pour les cavaliers. Ils arrivent à franchir des obstacles qu’ils ne sauteraient pas sans la gouttière. Tout est lié ! »

Un mauvais contact entre les dents source de contre-performance

Le corps peut compenser pendant un temps une asymétrie de la contraction de la mâchoire et de ceux du cou. Mais pas ad vitam æternam. De la position de la tête, du regard… c’est toute une réaction en cascade qui se déclenche, se répercutant sur l’ensemble de la musculature et du squelette. Certaines articulations seront mal sollicitées. Et un équilibre postural perturbé n’engendre pas uniquement une pathologie, il peut être aussi source de contre-performance.

Les sportifs plus exposés aux caries

Logique! Chez les sportifs de haut niveau, l’apport en sucre est assez important et régulier. Les glucides sont particulièrement utilisés par les cellules nerveuses et se veulent le carburant privilégié des muscles. Hors, l’association d’une forte quantité de sucre et d’une acidité élevée remplit les conditions idéales pour le développement des bactéries cariogènes. Le pH des boissons d’effort mises sur le marché oscille entre 3 et 5. Plus le pH est bas, plus l’érosion dentaire est important. N’oublions pas que le pH en-49836dessous duquel l’acide commence à attaquer l’émail est 7.

« Plus que la quantité absorbée, c’est la fréquence des ingestions, explique Sophie Cantamessa Alors que vous grignotez au moins 8 fois dans la journée, vous allez avoir constamment des débris alimentaires dans la bouche. Normalement, on se doit de se brosser les dents après chaque repas. Il en va de même pour les boissons de l’effort et autres gels de re-sucrage…» Difficile de passer la journée avec sa brosse à dents et son dentifrice à la main pour éliminer tous les dépôts après chaque consommation de sucre. C’est pourquoi quelques règles s’imposent.

Ayez de bons réflexes sur le terrain

  • Mâchez un chewing gum sans sucre et buvez beaucoup d’eau après un gros effort. La sécheresse buccale inhibe la salivation. Par conséquent, il n’y a ni auto-nettoyage par la salive de la surface dentaire ni auto-défense des enzymes de celle-ci. Quandgourde-tritan-065l-bleu_2_v1 la bouche est sèche, les bactéries agissent plus facilement. Jetez-le au bout de deux minutes, sinon gare aux problèmes articulaires.
  • Buvez un peu d’eau après avoir consommé une boisson sucrée ou un gel de re-sucrage. Ce geste en enlève une bonne partie et refait saliver. Ayez deux gourdes, une pour la boisson et l’autre pour l’eau.
  • Misez sur les bidons avec un bec. Vous réduisez ainsi au maximum le contact des dents avec le liquide.
  • Faites un contrôle tous les ans chez votre dentiste, c’est bien. Tous les six mois, c’est mieux…

Comment garder toutes ses dents?dent-800x360

  • Optez pour un protège dents pour les sports de combat, le rugby, le foot, le hand, le hockey, etc.
  • Si vous vous fracturez une dent ou que celle-ci est expulsée, prenez rendez-vous chez le dentiste.
  • N’attendez pas, ça ne repousse pas ! 😉

By Clarisse

@Tous droits réservés

Cf  Chapitre 23 « comment éviter la casse » du Le guide santé du sportif

À LIRE SUR LE MÊME THÈME:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s